Le 18 mars aura lieu la quatrième édition du Granfondo San Remo-San Remo « La Classicissima ». Une date à ne pas manquer pour tous ceux qui se passionnent pour le cyclisme et qui sont bien en place sur le calendrier le lendemain de la course disputée par les professionnels de la course Milan – San Remo.

Nouveautés en 2018

Il y aura une nouvelle formule cette année qui comprendra deux itinéraires : le long parcours de 115 Km, avec un différentiel d’altitude de 1850 mètres, et un moyen de 80 Km, avec un différentiel d’altitude de 1000 mètres. Les deux sections de la course débuteront ensemble à 9h00 sur la Piazza Cesare Battisti.

Au cours de la partie initiale avec les deux sections combinées, les participants passeront par Ospedaletti, Bordighera et Camporosso, puis vers Val Nervia (Dolceacqua, Isolabona et Apricale) et dans la Valle Argentina (Vignai, Badalucco et Taggia), les routes se diviseront avec le groupe moyen se dirigeant directement vers la ligne d’arrivée au sommet du légendaire Poggio, tandis que le groupe le plus éloigné profitera du frisson de la Cipressa (l’autre ascension mythique du Milan – San Remo) après avoir traversé Riva Ligure, Santo Stefano al Mare et San Lorenzo al Mare. Avant l’arrivée aux passages de Poggio à travers Terzorio, Pompeiana et Castellaro sont également prévus.

« L’espoir est d’avoir 600 athlètes inscrits au départ – selon Fabrizio Fusini, président de l’UC San Remo – nous avons conçu deux itinéraires afin de fournir une opportunité pour chaque niveau de préparation : un moyen qui convient à tous, avec la montée de Bajardo, qui, bien que longue, a des pentes douces, plus faciles, idéales pour une journée qui n’est pas froide à cause de l’absence de couverture nuageuse, puis une route plus longue pour ceux qui sont plus avancés dans leur préparation, toutes les caractéristiques d’une finition sur une piste mixte « .

Par conséquent, une fête pour le cyclisme, mais aussi une chance de profiter du territoire lui-même que tous les amateurs de cyclisme attirés par la Riviera pourront admirer dans toutes ses zones les plus attrayantes. Les routes de l’intérieur se prêtent en effet parfaitement à une journée de sport le long d’un parcours étonnant, qui, quelques heures à peine auparavant, aura interpellé les professionnels.

L’événement aura également un aspect touristique important, favorisant ceux qui ont une passion pour le cyclisme et décident de rester quelques jours de plus (les participants sont attendus de toute l’Italie et de l’étranger). Ils ont la possibilité de pouvoir encourager les champions le 17 mars, puis le lendemain de se tester sur les mêmes routes.

Nous attendons des cyclistes venus principalement du nord de l’Italie et de la France, bien que dans les dernières éditions nous ayons aussi eu des participants venus de loin, par exemple d’Angleterre – a ajouté Fusini – ces dernières années, il y a eu aussi une augmentation dans le nombre de participantes « . Et tous les participants recevront un pack de course contenant à la fois des produits locaux et ceux spécifiques au sport.

La course sera suivie par des véhicules de secours comprenant des ambulances et des services mécaniques. Au Palafiori de Corso Garibaldi, qui servira de base logistique à l’événement ainsi que le lieu de remise des prix, des douches chaudes seront disponibles pour les participants, qui pourront également profiter de l’incontournable fête des pâtes.

Inscriptions en ligne, tarifs et délais

Les inscriptions sont ouvertes sur le site officiel de l’événement à ce lien.
Celui qui s’inscrit avant le 28 février peut payer un tarif réduit de 35 euros. Du 1er au 14 mars, le tarif en ligne sera de 45 euros, tandis que l’inscription définitive sur place (à 50 euros) est prévue le 17 mars au Palafiori.