Cyclotourisme à San Remo

Un climat doux toute l’année, la mer magnifique, des fleurs splendides, des palmiers centenaires et des événements de grande renommée.

C’est dans ce cadre splendide que se déroule en mars, depuis plus d’un siècle, la « Classicissima di Primavera » (Classique du Printemps), qui lance la saison des grandes course classiques.

En participant à la Granfondo Sanremo – Sanremo la « Classicissima », vous pourrez vous lancer un défi sur les routes de la plus longue course en ligne du monde. Mais si vous le souhaitez, vous pourrez également profiter de l’occasion pour passer des vacances sportives à San Remo.

La toute nouvelle piste cyclable, qui se déploie le long de la mer en suivant le tracé de l’ancienne ligne de chemins de fer, vous permettra d’atteindre, dans un cadre naturel unique, les localités d’un arrière-pays préservé et parsemé de charmants villages médiévaux, où vous partirez à la découverte de parcours à la fois envoûtants et passionnants.

Nous avons préparé un programme spécialement pour les participants de la Granfondo San Remo -San Remo:

 

25 mars 2019

matinée libre pour relaxer

14 h échauffement sur la piste cyclable du parc côtier de la Ligure :
San Remo – San Lorenzo al Mare – Taggia – San Remo
total de 40 km sur le plat

sur la route où le contre-la-montre de l’équipe d’ouverture pour le Giro d’Italia 2015 à eu lieu

 

26 mars 2019

9 h 30 Circuit des fleurs, étape dans l’arrière-pays des Alpes maritimes du 84ème Giro 2001
total 130 km environ.

La course rose empruntait la via Aurelia, traversant Ospedaletti, Bordighera, Vallecrosia, Camporosso Mare, jusqu’à Nervia où l’on s’engageait dans la vallée de la Nervia jusqu’à Isolabona, pour ensuite tourner vers Apricale et grimper vers Baiardo (900 mètres d’altitude, premier Grand Prix de la Montagne). De là elle continuait vers Passo Ghimberga (898 mètres d’altitude), Ceriana et le Poggio de San Remo, pris en sens inverse, puis remontait la vallée Argentina, avec passage par Taggia, Badalucco, Molini di Triora, puis montée vers le croisement du Langan (1093 mètres d’altitude) pour enfin affronter le Mont Ceppo (1504 mètres d’altitude, deuxième Grand Prix de la Montagne). Puis l’on rentrait sur San Remo après un second passage sur le Ghimbegna.

Si ce programme d’après-course vous intéresse, merci de nous contacter pour recevoir plus d’informations ainsi que nos tarifs.